Le conseil pour la prévention des risques psychosociaux

L'existence du stress et de ses effets négatifs a longtemps été négligée voire niée dans le contexte de l'entreprise. L'importance des enjeux socio-économiques n'est plus à démontrer. La législation impose maintenant aux entreprises de prendre en compte le risque psychosocial dans la rédaction du Document Unique, depuis le décret du 05/11/2001.

L’Accord National Interprofessionnel du 2/07/2008 sur le stress au travail préconise une méthodologie d’action qui est celle que nous pratiquons déjà depuis des années dans notre démarche (notamment en nous appuyant sur le service de santé au travail, le CHSCT et les directions).

Deux extraits issus des articles référencés ainsi : JCP S 2008, n° 40, act. 483 et act. 484 et JCP S 2008, n° 48, 1611 sont présentés ci-dessous:

  • Social, n° 40 du 30/09/08 Act. 484
    (Françoise Pelletier et Isabelle Sauvegrain). Cliquez ici pour lire l'article
  • Social, n° 48 du 25/11/08 – 1611 ; Le stress au travail : comment négocier un accord d’entreprise
    (Françoise Pelletier et Isabelle Sauvegrain) Cliquez ici pour lire l'article


  • "Cette reproduction est effectuée avec l'autorisation de LexisNexisJurisClasseur http://www.lexisnexis.fr et de la revue La Semaine Juridique - Social."

    Depuis 1985, nous travaillons sur ce thème dans des sphères professionnelles variées.Nos actions nous conduisent donc à jouer à la fois un rôle de conseil et de formation.

    1-Elaboration du document unique

    Nous pouvons accompagner l’entreprise dans l’élaboration du document unique : comment inclure sereinement et de façon consensuelle le risque psychosocial, après avoir identifié et évalué les différents risques auxquels les salariés sont exposés, afin de mettre en œuvre des actions de prévention.

    2-La construction d’un accord d’entreprise sur le stress

    Nous pouvons conseiller et accompagner l’entreprise dans les étapes qui concourent à l’élaboration et à la négociation d’un accord sur le stress :

  • Informer et sensibiliser les principaux acteurs de l’entreprise
  • Proposer un langage accessible à tous, reposant sur des définitions claires
  • Sur cette base, favoriser l’émergence d’une vision de la démarche de prévention qui dépasse les clivages habituels entre directions et représentants du personnel
  • Préciser le rôle des différents acteurs afin que chacun puisse apporter sa contribution spécifique, nécessaire à l’ensemble
  • Favoriser un climat d’échanges constructifs pour mettre au point un accord véritablement consensuel
  • 3-Le questionnaire Résolustress

    Pour identifier et évaluer les facteurs de risques psychosociaux auxquels sont exposés des salariés du fait de leur travail, nous avons construit le questionnaire Résolustress. Ce questionnaire comprend deux parties :

  • une autoévaluation du stress, de ses sources supposées, de ses signes et de la capacité de la personne à y faire face. Cette partie vise également à susciter un questionnement qui peut déjà déclencher des prises de conscience de la personne répondante sur sa situation présente, notamment sur la part respective prise par les différents aspects de sa vie.
  • Une  exploration des facteurs de stress au travail balayant un large éventail, touchant aussi bien les conditions de travail, son organisation que la qualité des relations.
  • La mise en ligne informatisée au poste de travail facilite le recueil des données. L’exploitation anonymisée de celles-ci permet de dresser une cartographie à un moment donné, des facteurs ressentis négativement dans un service, un site, une entreprise. Les éléments qui ressortent fournissent les indices de départ à une investigation plus poussée, par des rencontres avec les instances de l’entreprise, des entretiens avec les managers des entités concernées et avec des salariés. De là, on pourra encore affiner et préciser l’analyse de la situation et des éventuels dysfonctionnements ou sources de risque.